Qui paye les diagnostics immobiliers ? Combien coûtent ces diagnostics ? [GUIDE DU VENDEUR – EPISODE 4]

4 mars 20

Les diagnostics immobiliers sont une série d’évaluations liées à la consommation et aux risques inhérents à votre logement. Combien coûtent ces diagnostics ? Qui doit les payer ? Eléments de réponse dans cet article?

Les types de diagnostics immobiliers

Depuis le vote de la Loi Carrez en 1997, différents diagnostics ont été rendus obligatoires quels que soient le type de logement mis en vente, sa surface, sa localisation. Il s’agit des diagnostics :

  • – DPE (Diagnostic de Performance Energétique)
  • – Plomb
  • – Electricité
  • – Termites
  • – ERNMT (Etat des Risques et Pollutions)

Certains diagnostics ne sont pas obligatoires mais conditionnés par l’ancienneté du logement, son type ou sa localité : c’est le cas du diagnostic de métrage Loi Carrez,  les diagnostics Mérule, Plomb, Gaz, Assainissement non collectif ou Amiante.

Qui réalise les diagnostics obligatoires

Les diagnostics sont réalisés par des diagnostiqueurs indépendants, dont le métier exclusif est la réalisation de diagnostics. Seul le diagnostic Assainissement non-collectif n’est pas réalisé par un diagnostiquer indépendant, mais par le service SANC (Service de l’Assainissement Non-Collectif) de la commune du bien vendu.

Combien coûtent les diagnostics immobiliers ?

En moyenne, un pack de diagnostics immobiliers obligatoires est facturé entre 300 et 700€. Il est à noter que ce prix est variable selon la surface du logement et son nombre de pièces. La localisation est également importante : dans les grandes villes où la concurrence entre diagnostiqueurs est plus rude, les diagnostics ont tendance à coûter moins cher. C’est le cas en région parisienne notamment.

Dans le cas où vous n’auriez besoin que d’un seul diagnostic, sachez que ces derniers coûtent individuellement entre 20 et 150 euros environ.

Qui paye les diagnostics immobiliers ?

Cas d’une vente

C’est au vendeur qu’il incombe de payer les diagnostics immobiliers, même s’il peut essayer de se mettre d’accord avec l’acheteur pour que ce dernier prenne à sa charge le coût des prestations.

Cas d’une location

Le dossier de diagnostics est à la charge du bailleur : en aucun cas le locataire ne peut supporter le coût de la prestation.

Comment choisir son diagnostiqueur indépendant ?

Les diagnostiqueurs sont nombreux est le métier est assez mal encadré par l’état. C’est pourquoi il convient de bien faire attention à la société à laquelle vous faites appel. Nous vous recommandons de passer par une agence immobilière parisienne, qui saura vous mettre en relation avec des professionnels reconnus et fiables. C’est notre cas : nous pouvons vous recommander plusieurs diagnostiqueurs selon votre secteur.

SUR LE même sujet

Guides immobiliers

Afficher plus d‘articles