Les diverses possibilités de louer un logement lorsqu’on est en intérim

12 août 20

Lorsque vous travaillez en intérim, que vous soyez étudiant, senior ou cadre, vous pouvez exercer plusieurs métiers. Par contre, si vous désirez trouver un logement en location avec un statut d’intérimaire, vous allez rencontrer des difficultés. Sachez, cependant qu’il existe plusieurs solutions pour louer sans CDI.

 

Avoir recours au FASTT

Le FASTT est le Fonds d’Action du Travail Temporaire. Cet organisme est financé par les sociétés de travail temporaire pour accompagner les salariés sous contrat d’intérim dans diverses démarches, leur proposer une solution dans des services et prestations pour les valoriser lorsqu’ils sont candidats à l’accès à la location d’un logement par exemple ou les aider à accéder à la propriété. Il propose aussi des aides afin de payer des honoraires d’agences immobilières ou payer une caution lors d’une location de logement. Le FASTT met encore à disposition, une brochure gratuite pratique regroupant tous les conseils et aides disponibles pour les salariés intérimaires.

Il est simple, bien fait et très utile. Le FASTT génère également un kit de candidature à remettre au propriétaire de la location ou de l’agence immobilière si elle est intermédiaire. Il contient des courriers types, la liste des pièces pour la constitution du dossier et les divers conseils pour préparer la rencontre entre propriétaire et futur locataire.

 

Les aides concrètes du FASTT lors d’une location contractée par un intérimaire

Le FASTT délivre une attestation de garantie au nom de l’intérimaire prouvant au propriétaire du logement que le futur locataire peut bénéficier de solides garanties gratuites pendant trois ans comme l’assurance couvrant les loyers pendant toute la durée du bail, l’assistance juridique étendue, la garantie contre les éventuelles dégradations immobilières, l’assurance de vacances locative indemnisant jusqu’à 4 mois de loyer entre deux locataires et une attestation que le locataire justifie d’une mission de travail temporaire à la signature du bail.

 

Les avantages de Locapass

Locapass est un organisme qui va pouvoir prendre en charge le dépôt de garantie dû par l’intérimaire à la signature du bail. Son montant est d’un mois de loyer limité à 500 €. Cette indemnité est remboursable sur 25 mois sans intérêt avec un montant minimum mensuel de 20 € et le remboursement démarre au quatrième mois après son versement. Cette aide est bien utile au locataire intérimaire et elle est une garantie de plus pour le propriétaire.

location par interimLes honoraire dus à une agence immobilière

Lorsqu’une personne travaillant en intérim passe par une agence immobilière pour lui trouver un logement en location, l’agence va lui demander des frais non-remboursables. Ces honoraires viennent souvent grever le budget, mais le FASTT a mis en place une aide significative. Elle permet de régler 55 % des frais de l’agence immobilière, mais elle est plafonnée à 50 % du mois de loyer hors charge et à concurrence de 500 €.

Quelles sont les conditions pour obtenir les aides du FASTT lorsqu’on est intérimaire ?

Lorsqu’une personne est intérimaire, elle peut bénéficier des aides du FSTT sous condition d’être missionné en intérim et avoir travaillé sous ce statut pendant 600 heures les 12 derniers mois. La demande d’aides est alors à adresser au FASTT avant la signature du bail.

En suivant ces précieux conseils, les personnes travaillant en intérim, si elles remplissent les conditions indiquées ci-dessus, trouveront ainsi un logement rapidement. De nombreux propriétaires disposant de logements adaptés sont intéressés par ces couvertures et assurances. Si vous faites partie de ces personnes en recherche d’un logement et que vous êtes un intérimaire ayant travaillé sous ce statut au moins 600 heures ces 12 derniers mois, faites vite votre demande au FASTT.