20 janvier 20

De nombreux Français aspirent un jour à devenir propriétaires. Mais l’achat d’un bien immobilier nécessite un capital si important qu’une erreur dans vos choix peut conduire à de lourdes conséquences pour votre situation financière. Voici quelques erreurs que vous devez absolument éviter lorsque vous décidez d’acheter dans le neuf.

 

Ne pas suffisamment préparer son projet

L’achat immobilier est une manière comme une autre d’immobiliser vos avoirs. Au lieu de placer votre argent sur un compte bancaire auquel vous avez accès de manière illimitée, vous choisissez d’investir dans un bien immobilier que vous pourrez revendre par la suite. Même si l’immobilier est réputé pour être un investissement sûr, lorsque vous faites les mauvais choix, un bien immobilier peut vite se transformer en bombe à retardement. Vous vous devez de suffisamment préparer votre projet car une fois le bien acheté, il vous sera difficile de revenir en arrière si vous êtes déçu.

Le point de départ est d’identifier une zone où l’immobilier est dynamique. Vous devez ensuite étudier son marché immobilier en vous renseignant sur les prix à l’achat et la tendance d’évolution des prix des dernières années. Vous aurez un aperçu de son attractivité. Si les prix sont à la hausse, c’est plutôt bon signe. Même si on ne peut rien vraiment prévoir, le bien aura plus de chance de conserver sa valeur voire l’augmenter.

Pour vous rassurer sur la fiabilité de votre investissement, prenez le plus d’informations possibles sur le promoteur, les projets qu’il a déjà réalisés et les avis le concernant.

 

Ne pas passer par des professionnels

Les interlocuteurs qui interviennent à chaque étape de votre achat immobilier ont pour rôle de sécuriser votre transaction, l’authentifier, et vous aider à obtenir les financements. Certains intervenants comme le notaire sont incontournables. Il serait dommage de ne pas profiter de leurs services.

 

  • Un agent immobilier

Les agents immobiliers ont pour rôle de sécuriser votre transaction. Ils ont l’expertise pour estimer les biens immobiliers au prix du marché. Donc, très peu de chances que vous achetiez un bien surévalué en passant par ces professionnels. Ce qui pourrait être le cas lorsque la transaction s’effectue de particulier à particulier.

Le passage par un agent immobilier est plus rassurant car ce dernier a déjà visité le bien plusieurs fois et est tenu de vous faire part des avantages mais aussi des vices que comporte le bien. Vous pourrez donc acheter un bien en toute confiance.

Si vous êtes hésitant concernant les frais d’agence, optez pour des agences immobilières à tarifs fixes parfois plus avantageuses.

 

  • Un courtier immobilier

Après avoir signé un compromis, c’est le début d’une course contre la montre pour trouver un financement. Si vous commencez à faire le tour des établissements bancaires pour négocier un prêt, vous risquez de perdre beaucoup de temps. Surtout si vous ne vous y connaissez pas. Il est préférable de confier votre recherche de financement à un courtier en prêt immobilier.

Les courtiers comparent les offres de prêt immobilier sur le marché pour vous obtenir le prêt le plus adapté à votre profil. Ils ont des partenariats bancaires qui leur permettent de vous obtenir des taux préférentiels et des conditions d’emprunt plus favorables. Pour éviter des honoraires de courtage, passez par des courtiers comme Pretto. Ce courtier en ligne vous fournit tous ces services gratuitement de la simulation de votre prêt immobilier jusqu’à la signature chez le notaire.

 

Ignorer les charges liées à l’achat immobilier

En cherchant à acheter un bien immobilier, une erreur fréquente est de ne compter que le prix d’achat du bien dans ses calculs. Mais comme dit plus tôt, l’achat d’un bien immobilier implique l’intervention de plusieurs interlocuteurs. Ces interventions ne se font pas sans frais excepté pour certains courtiers gratuits. On parle notamment des frais d’agence immobilière, des frais de dossier bancaires et frais de garantie, les différentes assurances, les frais de notaire (réduits pour les biens neufs).

N’oubliez pas non plus que dans certains biens neufs, des aménagements tels que la cuisine et les toilettes ne sont pas toujours fournis par les promoteurs. Il faut donc prévoir le budget nécessaire pour les installer.

Une fois propriétaire, vous devenez redevable de la taxe d’habitation et de la taxe foncière. Pour les estimer, renseignez-vous sur les taux appliqués dans la commune où se situe le bien que vous voulez acheter.

 

Négliger les projets d’aménagement de votre quartier

Posez-vous les questions de savoir ce qui pourrait dégrader votre confort dans votre résidence. Si votre bien a été récemment construit il est probable que d’autres projets de construction soient en cours dans la même commune.

Si la construction d’un immeuble débute juste en face de votre logement, cela peut devenir gênant. Pire s’il s’agit de l’installation d’une usine à proximité de votre lieu de résidence. Dans ce cas, c’est la porte ouvertes aux pollutions sonores et atmosphériques. Cela pourrait affecter votre santé, sans même parler de la perte en valeur de votre bien.

Par contre, si une nouvelle ligne de transport ou la construction d’une école est prévue dans le quartier, voilà des projets qui pourraient vous donner des arguments supplémentaires pour vous y installer. Pour avoir des informations clés sur ces projets urbanistiques, renseignez-vous auprès des mairies des communes.

SUR LE même sujet

Conseils immobiliers

Afficher plus d‘articles